Bienvenue dans le 9ème mois

29 Déc

J’ai l’impression d’être enceinte depuis des années et pourtant, j’ai du mal à réaliser que je suis bientôt arrivée. Alors que la plupart des femmes l’attendent avec une folle impatience, ce 9ème mois me fait me rendre compte que mon « enceintitude » touche à sa fin. Oui, j’ai hâte de rencontrer mon Poussin. Oui, j’ai hâte de le serrer dans mes bras, de savoir que tout va bien, qu’il est là pour de bon, en bonne santé. Mais en même temps, je quitte bientôt une situation connue pour une situation inconnue.

J’entends régulièrement « ah, bientôt la fin! » ou encore « c’est le plus difficile, on a trop hâte que ça se finisse les dernières semaines ». Ben non. Moi, je prolongerai bien un peu le bail, notamment s’il n’y avait pas tous ces examens et contrôles médicaux. Juste mon ventre rond qui bouge, Chéri et moi. Mais je pense à Chéri et je sais que pour lui, l’attente est vraiment longue. Il n’en peut plus et crève d’impatience de pouvoir avoir un rôle plus actif, plus utile pour Poussin.

Donc ce 9ème mois pour l’instant, il se traduit par des rdv médicaux à outrance. C’est pas comme si je n’avais pas l’habitude des médecins et des hôpitaux… j’ai d’ailleurs les codes du wifi de l’hôpital depuis des mois! C’est dire! Bilan pré-anesthésique, prélèvement vaginal (joie, encore une inconnue qui me voit à poil!), rdv avec l’anesthésiste, monitoring… et la semaine prochaine, re-monitoring et en prime, un scanner du bassin… J’ai droit à la totale.

Dans tout ça, j’ai séché un cours de préparation à l’accouchement pour passer un peu de temps avec Chéri qui est en vacances. Le pauvre n’a d’ailleurs pas vraiment le temps de se reposer car ce début de 9ème mois est aussi synonyme de préparation matérielle de l’arrivée de Poussin. Montage de commode et courses pour acheter les éléments et vis manquantes (merci Sauthon!), montage de berceau, récupération des essentiels de bébés (baignoire, linge, etc.) et de mon côté, lessive, repassage et recherche des derniers articles en naissance et 1 mois. On verra pour les autres tailles plus tard! Je dois aussi m’atteler à rechercher des rangements – genre des petits paniers pour éviter que les mini-affaires ne se dispersent. J’oubliais cette sacro-sainte valise de maternité que je n’ai pas encore commencé. Mais c’est prévu! Si, si…

En parallèle de ces « festivités », il y a également les démarches administratives pour notre Poussange. C’est aussi ça notre 9ème mois. Réaliser que la naissance de Poussin sera aussi notre au revoir à Poussange. Chéri qui craque le soir du 23 décembre, en larmes. Nous savions que tout cela serait difficile jusqu’au bout et au-delà. Le deuil est loin d’être fini.

Ce 9ème mois exacerbe nos peurs et nos angoisses mais aussi notre joie de la future rencontre. Nous nous aimons plus que jamais. C’est ce qui nous a fait tenir durant nos années PMA et c’est ce qui nous permet d’avancer aujourd’hui, malgré les épreuves. Pour le meilleur et pour le pire. Nous avons tout de même la chance d’expérimenter le meilleur et non pas uniquement le pire.

Publicités

4 Réponses to “Bienvenue dans le 9ème mois”

  1. liloulo 29 décembre 2012 à 10:54 #

    Un petit coucou, je passe par la par hasard. Ton parcours a été long mais qu’elle belle surprise au final. Je t’envie beaucoup et te souhaite tous pleins de bonheur avec poussin junior 😉 Tu le mérites beaucoup.

    J’entre en PMA en Janvier, j’ai à la fois peur mais j’éssai de rester sereine un peu..

    Un ptit lien sur mon blog tout nouveau tout beau du tient pour continuer à te suivre 😉

  2. barbidou2 29 décembre 2012 à 11:15 #

    Ma belle,
    Me voilà enfin de retour. Je commente pour tous les autres articles notamment ta lettre au Père Noel qui m’a émue aux larmes. Il t’a écouté donc…
    NOtre chemin est long et douloureux. Contrairement à certaines, nous ne pouvons cesser de nous dire qu’à tout moment cette belle histoire peut basculer.
    Tu a la ligne d’arrivée en vue : celle qui fera de toi une Maman. Avec un grand M. Ce qui est complètement naturel pour le coup. N’ecoute pas celles et ceux qui font de leur cas une généralité. Mon fils est né par voie basse ce qui ne m’a pas empeché de foirer complètement l’allaitement.
    ET ma BS, avec 2 cesariennes, a allaité pendant plus de 6 mois et donnait son lait à la maternité.
    Donc, tout est possible, et son contraire aussi.
    Merci de ton soutien ma douce…. et en attendant tranquillement cette belle rencontre je t’embrasse fort.

  3. Céline 29 décembre 2012 à 14:43 #

    Profite du mieux que tu peux de ce neuvième mois, de ces derniers moments « d’enceintitude » c’est sans doute la meilleure façon pour vivre les choses de façon sereine une fois le moment de l’accouchement venu. Je te souhaite de tout cœur une belle rencontre avec ton Poussin, et beaucoup de courage pour vos adieux à votre Poussange, ce n’est pas évident que ces deux moments doivent se superposer mais c’est votre histoire, et la façon dont vous la vivrez et l’écrirez vous appartient.
    Alors, bon neuvième mois, tout simplement.

  4. Nani 30 décembre 2012 à 18:33 #

    Bonjour,
    Voilà quelques jours maintenant que j’ai découvert ton histoire… votre histoire, très mouvementée, remplie d’émotions, de larmes, de doutes, mais qui, comme toute belle histoire, se finit bien.
    J’admire ton courage, ta force, tu as gardé l’amour et l’espoir tout au long de ce difficile parcours, et comme tu as eu raison… tu as gagné, vous avez gagné et vous l’avez bien mérité.
    Après une première puce qui a fêté ses 5ans il y a peu, mon corps ne se décide pas à lui offrir un petit frère ou une petite soeur, je suis une « abonnée » aux grossesses extra-utérines qui m’ont d’ailleurs emportées une trompe, celle-ci est apparemment « perméable », ceci dit les mois passent et rien ne se passent.
    Il y a des chances que je suive ton parcours PMA, qui j’avoue me fait bien peur, on m’a « appaté » en me parlant des chances de réussites, puis on m’a réveillée en me parlant des risques, risques du traitement hormonal (tu en as connu quelques uns de pas drole du tout), risque de déception, risque de… un peu tout en faite. Sans savoir quoi faire, surement paralyser par la trouille (j’aimerais être aussi courageuse que toi), j’ai décidé « d’attendre » ! Une nouvelle grossesse extra utérine ? Je prie pour que ça ne le soit pas, mieux vaut rien que ça… moralement c’est trop difficile ! Un déclic pour débuter les examens et tout le chemin amenant aux FIV ? Après 2ans d’essai il serait peut être temps, je le veux ce 2ème petit, mais j’ai tellement peur pour la première… Un jolie grossesse bien placée et tout à fait naturelle ? Si seulement, je n’ose même plus y croire, j’y ai tellement cru, j’ai connu tous les symptomes, aujourd’hui même mes « vilaines » débarquent avec 1 ou 2 jours d’avance pour m’empécher de rêver.
    Bref ! Ton temoignage, ta façon d’écrire, la force que tu diffuses, l’amour que tu dégages me fait un bien fou, je suis persuadée de ne pas être la seule dans ce cas.
    Alors merci, merci de partager ton histoire, merci de décrire tous ces sentiments qu’on a toutes ressentit un jour, merci de mettre des mots sur ces choses qui font mal, sur ce qui passe dans nos têtes mais qu’on ne sait pas toujours expliquer. MERCI !
    Je te souhaite une belle « fin de grossesse », tu as raison de profiter de chaque instant, tout passe si vite !!!! Bravo pour tout ce parcours !! Tous mes voeux pour 2013, celle là c’est votre année de bonheur à vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :