À Gaspard 

4 Fév

Certaines de vous ont peut être suivi le parcours du petit Gaspard… Ce petit garcon de 3 ans atteint d’une maladie dégénérative rare – la maladie de Sanhdoff. 

Les parents de Gaspard ont partagé leur combat ou plutôt simplement leur vie aux côté de leur enfant malade et de leurs autres enfants sur Facebook. Sans voyeurisme. En suivant leur parcours, j’ai découvert le pouvoir de leur amour, leur lâcher prise pour ne se concentrer que sur l’essentiel : rendre la vie de leur enfant douce et l’accompagner jusqu’au bout sans révolte, sans rage, sans aigreur… Une force et un courage incroyables mais surtout, un sentiment de paix et d’amour inconditionnel qui enveloppent immédiatement les personnes qui suivent cette famille. 

Gaspard est mort le 1er février. Je ne le connaissais pas – ou juste son beau visage d’ange blond aux yeux clairs. Il avait tout juste 3 ans depuis quelques mois. J’ai pleuré comme une fontaine au bureau, le soir chez moi et chaque que je pense à lui, ma gorge se serre. Ce matin, il est enterré et je pense à ses parents… Sa famille. Énormément. Comme depuis plusieurs jours. 

Je pense à tous enfants malades, à toutes les mamans, les papas séparés de leurs enfants. Ont il besoin de courage? Oui sûrement. Mais du courage, ils n’ont d’autre choix que d’en avoir. De l’amour de leurs proches, c’est surtout ce que je leur souhaite. De la paix intérieure aussi.

Cette semaine, une de mes amies a perdu sa belle soeur, mere de 2 jeunes enfants. Une tragédie, une chose que l’on redoute en tant que mere : laisser derrière nous nos bébés qui ont encore tant besoin de leur maman. 

Chaque semaine cela arrive : des enfants qui meurent, des mamans et des papas qui partent trop tôt… Partout dans le monde. Juste que cette semaine, ces événements me l’ont bien rappelés. 

Je n’ai qu’un voeu, que ces disparus trop tot, enfants, bébés, papas et mamans, soient réunis quelque part – au Ciel ou ailleurs – pour veiller les uns sur les autres et surtout sur ceux qui les aiment et qui les pleureront toutes leur vie… 

À Gaspard, a tous les petits anges rappelés trop tot – trop tot pour les cœurs de mamans… 

Publicités

3 Réponses to “À Gaspard ”

  1. mamsdetours 4 février 2017 à 13:42 #

    Moi aussi j’ai pleuré le départ du petit Gaspard , magnifique petit ange, la vie est vraiment injuste

  2. Kahina 5 février 2017 à 11:53 #

    Je découvre l’histoire du petit Gaspard en lisant ton blog et c’est bouleversant. Une pensée à lui, sa famille et tous ceux touchés par un drame.

    • nomoreloseuse 7 février 2017 à 14:10 #

      Gaspard a eu la chance de vivre et mourir entouré d’amour. Quand on lit les actualités, on se rend compte qu il y a tant d’enfants qui vivent et meurent sans jamais vraiment connaître cela… Aujourd’hui, j’ai le coeur en miettes d’avoir lu un énième fait divers impliquant un enfant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :