Archive | Poussinade M5 RSS feed for this section

Mes progrès

20 Sep

Lundi, j’ai commandé le livre Darth Vader & Son dont je vous ai parlé dans mon précédent billet. Un achat lié à la maternité.

Mardi, j’ai confirmé la place en crèche de mon poussin. Grâce à mon amie directrice de crèche qui m’a tant écoutée (celle qui a malheureusement perdu son bébé un mois après le départ de notre poussange…) qui a parlé un notre faveur aux « autorités compétentes », on nous a proposé une place 3j/semaine dans THE crèche qu’on voulait. Celle de mon amie qui a des méthodes pédagogiques auxquelles j’adhère. Dans sa crèche, les auxiliaires pratiquent le portage avec l’écharpe avec un linge porté par la maman pour que le bébé se sente en sécurité et qu’il ait l’odeur de sa mère. Même si j’ai pleuré à la simple idée de devoir laisser mon poussin à la crèche en mai prochain (si tout va bien), je suis rassurée de savoir qu’il sera entre ces mains-là. Lire la suite

Des nouvelles du poulailler – écho du 5ème mois

18 Sep

Hier, c’était l’écho du 5ème mois, à 22SA+4. Une des 3 échographies officielles. Pour moi, elles sont toutes angoissantes et si je fais le calcul, j’ai déjà eu autant d’écho à mi-parcours de ma première grossesse que la majorité des femmes en 3 grossesses. Des jours que j’angoisse, des nuits agitées et une dernière nuit réveillée à 4h du mat’. Malgré une séance de boxe thaï improvisée à cette heure matinale par mon poussin, l’angoisse sur son état de santé ne me quittait pas.

Lire la suite

Belle toute habillée

14 Sep

Mon écho morpho est lundi. Je n’ai pas réussi à m’endormir avant 2h et quand j’y suis finalement arrivée, je n’ai fait que des cauchemars. Je pense que ça sera comme ça pour 3 nuits au moins encore. Au lieu de vomir mon angoisse sur ce blog, j’ai décidé de pondre un billet à la légèreté inversement proportionnelle à mon état d’esprit aujourd’hui: un billet modesque.

Je me transforme en donc en William Carnimolla pour une version alternative de l’émission de M6. Chez moi, c’est « Belle toute habillée » car 1) ma pudeur m’empêcherait totalement de me dévoiler en tenue d’Eve sur ce blog et 2) enceinte, le vrai challenge n’est pas tant belle toute nue que belle habillée. Un point sur la situation. Lire la suite

Les gens sont cons

11 Sep

Je sais, je ne vous apprends rien. Ce n’est pas un phénomène nouveau. Peut être est-ce moi qui ai encore trop d’attentes ou d’illusions? Peut être que mon taux de bHcG me rend naïve mais j’osais espérer que le statut de femme enceinte attirait la bienveillance d’autrui. En bonne infertile aigrie, j’idéalisais totalement la place dans la femme enceinte de la société, je fantasmais sur l’aura et la lumière que je dégagerais et qui n’inspireraient que respect, douceur et attention dans le regard et l’attitude des gens.

Ben je me suis bien lourdée sur ce coup. Lire la suite

Femmes nouvellement enceintes, ne lisez pas ce billet.

7 Sep

J’ai une amie que  je ne vois pas souvent. On est amies depuis le lycée, on se voit peu. Nos vies sont différentes, elle a déjà 2 enfants, une vraie vie de famille. Mais vous le savez comme moi, on n’a pas besoin de voir tous les jours ses amis si ce sont de vrais amis.

Elle m’a envoyé un SMS le jour de mon anniversaire, le jour du départ de mon poussange. Elle ne savait pas que j’étais enceinte, je ne l’avais dit qu’à une poignée de gens que je vois régulièrement. Dans son SMS, elle m’annonçait qu’elle est enceinte de son 3ème enfant. Lire la suite

Quoi de neuf docteur?

5 Sep

Depuis plusieurs semaines, je ne vous parle que de la santé de mon âme. Or, la grossesse, c’est aussi une affaire de corps et j’en viens presque à l’oublier. Aujourd’hui, je voudrais faire un effort, faire un pas vers la « normalité » en pondant un billet de femme enceinte. Simplement enceinte, sans le parcours et l’histoire déjà trop lourds qui pèse sur mon ventre.  Lire la suite

La thérapie des larmes

30 Août

Je me rends bien compte que ce blog est subitement devenu un royaume de tristesse. Cela fait maintenant trois semaines qu’il pleure et que ses lectrices, toujours plus nombreuses, lisent des articles plus tristes les uns que les autres. J’en suis désolée, même si je n’ai jamais eu pour vocation d’écrire un blog de divertissements. Je me rends aussi compte que mes articles les plus drôles ont été écrits avant d’être enceinte. Comme si avoir un taux de bHCG positif et croissant avait anesthésié mon humour et ma légèreté. Lire la suite